Pourquoi chercher plus loin

Un goût d’ailleurs

Cette population est arrivée pour diverses raisons, souvent pour travailler, parfois après la fuite d’un pays où il devenait difficile de vivre.

Chacun des épisodes de cette série offrira au spectateur une immersion dans le quotidien de son voisin, d’origine et de culture différente. A travers un prisme temporel nous reviendrons sur des moments particuliers de son histoire, et sur l’interprétation de l’art de vivre.

Noire ici, blanche là-bas

Ce film est un voyage personnel, des vallées du vin d’Alsace, d’où mon père est originaire et où j’ai grandi – à celles du diamant du Kasaï, au cœur du Congo-Kinshasa, le pays de ma mère et là où je suis née. Questionnant mon identité métisse, j’effectue des recherches sur mes origines africaines à partir de la maison familiale de Brunstatt (Haut-Rhin), pour préparer un voyage dans la région du Kasaï, que je ne connais pas.

Ce voyage vise d’abord à connaître ma famille maternelle, mais aussi à définir mon « africanité » pour la confronter à mon « alsacianité ». Là, j’observe, je découvre et j’apprends sur mon ethnie, mes ancêtres, ma terre d’origine et l’exploitation du diamant, qui y est l’activité principale et la source du chaos qui règne là-bas.

Bielutine – Dans le jardin du temps

Installés à Moscou et âgés de près de quatre vingt ans, Ely et Nina Bielutine vieillissent paisiblement dans la chaleur de leur appartement de la rue Nikitski. Un appartement moscovite tout ce qu’il a de plus ordinaire, sombre, étroit et rustique, un appartement comme beaucoup d’autres si ce n’est qu’ici de lourds verrous en protègent l’accès, si ce n’est que les visiteurs sont admis au compte-goutte, que plus aucune femme de ménage n’est autorisée à y accéder, que les murs sont recouverts de tableaux et  que les auteurs de ces tableaux ont pour nom Le Caravage, Titien, Van Eyck ou Léonard de Vinci…

Montbéliard, un pays, une âme

L’agglomération du pays de Montbéliard porte en elle la mémoire de ses origines. Les empreintes de ce qui l’a fait naître et grandir, sont inscrites dans le paysage et ne demandent qu’à livrer leur histoire. De nombreux sites et musées animent ce riche patrimoine et vous invite à la découverte d’une aventure humaine hors du commun. Une terre d’accueil généreuse et inventive qui, au sein de l’Aire Urbaine, s’inscrit au rang des principales étapes de la métropole Rhin-Rhône, ligne de convergence au cœur du réseau européen.

Mission paradis

Le paradis est un monde, le paradis est un monstre, un doux rêve qui ne s’éteindra jamais. Les mythes universels ne meurent pas. Ils bougent, évoluent, se transforment, empruntent les chemins les plus imprévus puis renaissent. Parfois moqueurs. Rêve perdu et utopie tenace, l’Eden n’a cessé d’irriguer l’imaginaire des peuples et n’a jamais perdu son pouvoir de fascination. « Mission Paradis » se propose humblement d’en restituer quelques éclats, quelques traits marquants, surprenants, émouvants, parfois insolites, décalés ou cocasses. Ce documentaire est une quête fantaisiste, incongrue, celle du Jardin des Origines, d’un éventuel paradis terrestre… Mais dans ce film il s’agit aussi de reprendre l’enquête à sa source pour comprendre à la fois la force de ce mythe universel, ses représentations dans les différentes civilisations du monde, et sa permanence.

La Paloma

Comment une petite chanson cubaine, née au 19ème siècle, est devenue une Grande Dame de la Pop Music au 20e siècle. Pour raconter l’histoire de l’une des chansons les plus populaires, un grand voyage à travers le monde et d’innombrables archives filmiques et sonores, sur les lieux passés et présents de la Paloma : Espagne, Cuba, Mexique, Allemagne, Roumanie, Zanzibar, Hawaï…

À fleur de Meuse

Rares sont les rivières qui ont côtoyé autant d’écrivains : les frères Goncourt, Marcel Proust Rimbaud… Un parcours où Verdun et Sedan jouent également de toute la gamme des émotions, jusqu’à ce que la Meuse se fasse ardente et sauvage au contact de la forêt ardennaise Si la Meuse offre des sites naturels superbes, elle est surtout riche de nombreux lieux chargés d’histoire et de ses habitants, fiers de leurs traditions, qui cultivent un temps où les madeleines avaient un goût si doux…

De Moselle et de cœur

La Moselle guide le regard, ouvre les horizons. En suivant son cours, nous partons à la découverte  d’une nature riche et travailleuse. Nous partons à la  rencontre de vies souvent simples, dans leur intacte diversité… Avec la même fluidité, la même richesse, les espaces, les artisanats traditionnels, les produits du terroir, la gastronomie et  la culture émaillent la ballade.

LE DOUBS RÊVEUR

En trois films de 26 minutes, l’écrivain et réalisateur Francis Guthleben est parti à la découverte du Doubs. Il a regardé les choses du ciel et de la terre pour un paradoxe au premier regard, mais il y surtout vu là le point de vue de l’essentiel et la rencontre avec les hommes. Il s’est laissé porter par le fil de l’eau, sans savoir au préalable où il allait marquer des arrêts avec pour seuls guides son appétit de rencontres, son goût des échanges, sa gourmandise pour des hommes et les femmes qui savent être différents, d’une différence qui enrichit, sans limite. Le résultat est un carnet de voyage visuel, rehaussé par un récit tendre et émouvant et par une musique sensuelle écrite spécialement par le musicien strasbourgeois Richard Harmelle.

L’Ill secrète

l’Ill est la rivière mère de l’Alsace. Sur les 208 kilomètres de son parcours, elle porte la vie qui vient, la vie qui va… Une rivière qui nous offre le plus savoureux des voyages intérieurs… En deux films de 26 minutes, l’écrivain et réalisateur Francis Guthleben est parti à la redécouverte de l’Alsace en empruntant le cours de l’Ill. Au fil des 200 kilomètres de la rivière, les deux films offrent une trentaine de rencontres étonnantes, attachantes, drôles…

La Seine partagée

La Seine est une enfant jusqu’à Paris : timide et subtile, elle gagne à être connue. À Paris, la Seine devient une dame dont le charme inonde la capitale. Mais après Paris, la revoilà demoiselle charmante et capricieuse, se lovant avec volupté entre des vallées verdoyantes pour finir par plonger dans la mer d’un bond vigoureux.

Cette série de quatre documentaires de 26 minutes nous invite à découvrir au fil de l’eau et depuis les airs, les richesses culturelles et le patrimoine gastronomique des régions de France que la Seine traverse.

LA ROUTE VERTE

De Colmar à Contrexéville, par-delà les sommets vosgiens, la route verte guide notre regard. La découverte est partout : rencontres de vies souvent simples, rencontres avec le quotidien, le maintien des traditions dans leur diversité. Pourtant au fil des rencontres, rien n’est longtemps figé : depuis la confiturière alsacienne jusqu’au bûcheron vosgien, en passant par l’ancien industriel du textile ou l’historien des bains de Vittel et Contrexéville, on découvre la richesse et la diversité des artisanats traditionnels et des produits du terroir.

La Saône étoilée

L’expression « Saône  étoilée » a surgi naturellement, tant il apparaît que la rivière porte une étoile, signe de son excellence, mais aussi, signe du carrefour en étoile qu’elle propose dans de nombreux domaines, géographique, humain, historique. Des images défilent, des vues aériennes de la rivière, des vues de gens, des pêcheurs, des bateaux de plaisance… en un joyeux kaléidoscope. Et maintenant la Saône dans son visage de l’instant… Les rencontres se succèdent.