Le Misanthrope

C’est avec la troupe du TNS que Stéphane Braunschweig a choisi de se confronter, pour la première fois, au répertoire classique français. Il voit en Philinte et Alceste les deux faces d’un même personnage, tiraillé entre la nécessité d’être adulte et la difficulté de le devenir. C’est peut-être d’ailleurs cette immaturité que le Misanthrope partage avec Célimène : le « tout ou rien » d’Alceste trouvant son pendant exact dans l’incapacité de celle-ci à assumer un choix… Ce que nous raconterait alors cette histoire d’amour impossible, c’est la difficulté pour chacun de s’adapter à la réalité.

TARTUFFE de Molière

Tartuffe est une pièce où on sent que tout est déjà traversé par un passé, un passif. On peut bien sûr prendre la pièce dans son abstraction, mais on peut aussi essayer de voyager dans ce qui traverse les personnages et ce pourquoi ils en sont arrivés là. C’est une pièce qui commence dans la crise.