Nous restaurons l’église St-Pierre-le-Jeune

La Paroisse de St Pierre Le Jeune vient de commencer des travaux visant à restaurer l’Église et ses nombreuses fresques murales. Cette restauration s’étalera sur une dizaine d’années et c’est Pierre-Yves Caillaut, Architecte en Chef des Monuments Historiques accompagné de Matei Lazarescu, restaurateur de peintures murales, associé à la maîtrise d’œuvre dans le suivi technique du chantier, qui en seront responsables. 

À l’occasion de cette restauration, Seppia a réalisé le contenu web du site de la paroisse et installé sur place la signalétique permettant aux visiteurs de comprendre l’importance de ces travaux.

Scannez les QR-codes et survolez les tags NFC pour découvrir l’histoire des fresques et leur réhabilitation en images, grâce aux explications d’historiens de l’art et de spécialistes de la restauration.

Ce projet a reçu le soutien de Strasbourg-creative en 2013.

Le Défi des bâtisseurs, un projet transmedia

Lancer le Web-documentaire >

Versant « transmédia » du film, « le Défi des bâtisseurs » se décline jusque dans votre poche !

D’une part sur le Web, dans un web-documentaire « gamifié » permettant de créer votre seconde tour à la cathédrale de Strasbourg.

D’autre part sur téléphones mobiles via l’application dédiée, pour une visite interactive des hauts lieux de l’architecture gothique du bassin rhénan !

Télécharger l’application mobile

Le bureau du Webdoc "Le Défi des bâtisseurs"

Le Défi des bâtisseurs

Le film raconte l’histoire de ces fameux maîtres d’œuvres qui, travaillant dans toute l’Europe sur différents chantiers, ont contribué à édifier l’un des joyaux de l’architecture gothique et le plus haut monument de la Chrétienté jusqu’au 19ème Siècle : la Cathédrale de Strasbourg.

Pour raconter cette grande aventure humaine, ce docu-fiction combine à la fois enquête, reconstitutions historiques, entretiens et images de synthèse. L’enquête est menée auprès d’historiens et de spécialistes contemporains, mais aussi dans le passé, en allant interroger les maîtres d’œuvre qui ont participé à la construction de l’édifice. Ces architectes, dont Erwin de Steinbach est le représentant le plus célèbre, sont incarnés par des comédiens dans des séquences de fiction.

À travers eux, se révèlent les secrets de fabrication de cette prouesse architecturale, mais aussi la vie des maîtres d’œuvres, l’organisation sociale du chantier, le jeu des influences et le rayonnement européen du projet, enfin le contexte politico-religieux dans lequel il se développe.