Cocaïne prison

En 1988, les États-Unis ont exercé des pressions sur la Bolivie afin qu’elle instaure la “Loi 1008”. Celle-ci redéfinit radicalement ce qu’on entend par trafic de drogue : “la production, la possession, la garde, le stockage, le transport, la livraison, le don comme cadeau ou l’administration sont des délits passibles de peines d’emprisonnement”.

La moitié des Boliviens furent alors instantanément considérés comme des criminels, avec une majorité de petites mains qui finirent en prison.

C’est là que notre histoire commence…

Cocaïne Prison