Composé d’allers-retours entre une nouvelle création par la compagnie la Fura dels Baus et l’histoire de cette œuvre majeure de Ramuz et Stravinski, le film nous retrace les péripéties de l’Histoire du soldat, ce ballet-opéra de chambre qui marqua le répertoire musical du XXe siècle.

Rares sont les œuvres dont on célèbre le centenaire. L’Histoire du soldat composée par Igor Stravinsky sur un texte de l’auteur suisse Charles-Ferdinand Ramuz figure en bonne place au nombre de celles-ci. En septembre 2018, cela fera cent ans que ses auteurs l’auront présentée alors qu’ils n’eurent… qu’une seule représentation ! Pourtant, cette œuvre, basée sur un conte fantastique pour trois acteurs, un récitant et sept instrumentistes, n’a jamais cessé d’inspirer les plus grands artistes et les plus grands interprètes : Jean Cocteau, Peter Ustinov, Pierre Boulez, Gérard Depardieu, son fils et Carole Bouquet, Jean Rochefort, Maurice Béjart ou encore Patrice Chéreau. Tous se sont confrontés à l’œuvre et au message contemporain qu’elle porte dans chaque nouvelle création. En revisitant certaines des interprétations les plus célèbres, avec des témoins de premier plan, et en suivant le processus de création d’une nouvelle mise en scène par le légendaire metteur en scène catalan Alex Ollé et sa compagnie La Fura dels Baus, ce film ambitionne de révéler la portée et l’infinie modernité de cette œuvre.

Paint it back!

Paint it back!

« Paint it back! » est une collection d’expériences en réalité virtuelle dans laquelle des artistes imaginent le hors-champ d’images d’archives majeures. Leurs créations transcendent la valeur mémorielle de ces images pour explorer leur pouvoir de fascination et leur importance culturelle.

Avocates

Avocates

Christine Mengus et Nohra Boukara sont avocates, associées dans l’unique cabinet spécialisé en droit des étrangers de Strasbourg. Patientes et méticuleuses, elles doivent constamment s’adapter aux histoires de vie de leurs clients, aux rebondissements des différentes affaires et aux lois qui évoluent, souvent dans le mauvais sens.

Super Cafoutch

Super Cafoutch

À Marseille, Pierre et Magali se sont décidés à lancer le Super Cafoutch. L’idée : proposer des produits de qualité en privilégiant les circuits courts, à des tarifs 30 à 40% plus bas que dans la distribution traditionnelle. Car l’originalité de la coopérative réside dans le statut de ses membres : chacun doit en effet donner 3 heures par mois pour faire partie de l’aventure… Très vite, d’autres motivé.e.s, actifs, jeunes retraités ou jeunes tout court, ont rejoint le duo. En suivant les démarches quotidiennes de ces faiseurs de l’innovation sociale, Super Cafoutch montre un autre visage de Marseille et dévoile, de l’intérieur, la genèse d’un nouveau lieu de consommation éthique et responsable.

À l'école du danger

À l'école du danger

Située à Vitrolles et à Aix-en-Provence, l’Ecole Nationale Supérieure des Officiers Sapeurs- Pompiers, l’ENSOSP, est unique en Europe. Elle forme plus de trois mille officiers pompiers par an. Des femmes et des hommes venus de toute la France et d’outre-mer, mais également d’autres pays, comme l’Espagne, le Portugal ou encore la Pologne.

Une fois dans une vie, un portrait d’Européens en transition

Une fois dans une vie, un portrait d’Européens en transition

Alors qu’une vague d’euroscepticisme se propage, Comment Erasmus m’a changé explore le continent à travers le prisme de son projet d’intégration le plus ambitieux – le programme d’échange Erasmus – pour observer quel rôle il a eu et pourrait encore avoir dans l’émergence de « l’Européen », appelé de leurs vœux par les fondateurs du Traité de Rome.